MicroStrategys VD förstörde precis Bitcoin Cash med en Tweet

Han är övertygad om att BTC inte ens behöver uppfylla definitionen av ett utbytesmedel.

Varför Bitcoin misslyckades som betalningsmedel

Det har gått nästan 12 år sedan Bitcoin Circuit började, men betalningar är fortfarande en nisch i branschen trots att de initialt uppfattades som kryptos kärnfunktion.

Bitcoin bleknar i jämförelse med äldre betalningssystem som Visa på grund av skalningsfrågor. Det kommer till nytta för att blanda miljontals eller till och med miljarder mynt mellan olika plånböcker till en försumbar kostnad, men långsamma och dyra transaktioner gör den översta kryptovalutan oanvändbar för mikrobetalningar.

Som rapporterats av U.Today noterade Bank of Englands guvernör Andrew Bailey också att Bitcoins volatilitet gör det oanvändbart för betalningar i sitt tal om stablecoins tidigare denna månad:

Deras värde kan variera ganska vilt, inte överraskande

De slår mig som olämplig för betalningsvärlden, där värdets säkerhet är viktig.

Bitcoin Cash, den hårda gaffeln för Bitcoin som ökade blockstorleken från 1 MB till 8 MB för blockchain-skalbarhet, marknadsförs aktivt som P2P digitala kontanter av sin ivriga förespråkare Roger Ver. Prestandan har dock varit katastrofal under de senaste åren och uppdaterar rutinmässigt nya heltidsnivåer mot Bitcoin.

Bitcoin tävlar nu om att stärka sin status som en aspirationsbutik med värde (SoV) som potentiellt kan ersätta guld.

Saylor – som berättade för Bloomberg att BTC är mindre riskabelt jämfört med kontanter och guld – tror att flaggskeppskryptovalutan är den tillgång som hans företag kan inneha i ett sekel.

Han har också avskaffat rykten om att han potentiellt skulle dumpa BTC om det skulle finnas högre avkastning på andra tillgångar och kallade dem „skapa journalistik.“

BitMEX installe et teste la fonctionnalité satellite de Blockstream

Le meilleur échange de dérivés de crypto-monnaie BitMEX a récemment travaillé de manière significative pour améliorer son service. Dans sa dernière amélioration de service, la bourse s’est associée à la société de développement de chaînes de blocs Blockstream pour améliorer la capacité des utilisateurs à exécuter des nœuds.

Tests faciles pour les pros

Hier, l’échange de produits dérivés a annoncé via un article de blog officiel qu’il avait implémenté Bitcoin Satellite, un système satellite de Blockstream, pour permettre aux utilisateurs d’exécuter des nœuds sans avoir besoin d’une connexion Internet.

Le système Bitcoin Circuit est l’un des meilleurs services de Blockstream, permettant aux utilisateurs de télécharger une partie de la blockchain de l’actif et de vérifier les transactions sans être connectés à Internet. En l’installant, BitMEX a expliqué qu’il avait fait un pas vers l’amélioration de la sécurité des actifs.

«Parce que ce système basé sur satellite a le potentiel d’améliorer les caractéristiques de résistance à la censure du réseau Bitcoin et de se défendre contre certaines formes d’attaques d’éclipse, son existence est probablement un développement positif», a expliqué l’échange dans son résumé.

L’attaque d’éclipse est l’une des nombreuses attaques pouvant toucher un nœud. L’attaque vise principalement à perturber la vue d’un nœud sur l’ensemble du réseau peer-to-peer, provoquant ainsi une perturbation et amorçant le réseau pour une éventuelle attaque plus sophistiquée.

Certains des effets de l’attaque incluent de faibles mineurs concurrents et plusieurs formes d’attaque à double dépense. Bien que le satellite Bitcoin puisse aider à atténuer les effets de cette attaque, BitMEX ne semblait pas trop intéressé par ses propriétés de sécurité. Au lieu de cela, l’échange s’est davantage concentré sur la fonctionnalité et les applications pratiques du système satellitaire. En terminant le billet de blog, BitMEX a noté que s’il était intéressant d’exécuter un nœud, ils avaient des doutes sur l’aspect pratique du système.

En particulier, BitMEX a noté que la fonction principale du satellite est de faciliter la participation de quiconque sans avoir besoin d’une connexion Internet. Cependant, l’objectif est presque vaincu car la plupart des participants aux nœuds Bitcoin ont cet utilitaire.

BitMEX n’a pas obtenu une image complète

L’échange semblait cependant manquer le point. Lorsque Blockstream a lancé son service satellite en 2017, la société prévoyait de connecter tout le monde dans le monde entier, quelle que soit la disponibilité de la connexion Internet.

Le PDG de Blockstream, Adam Back, a déclaré à l’époque que la société avait vu comment un réseau Bitcoin de plus en plus robuste pouvait aider les entreprises. En réduisant le coût de participation et en rendant Bitcoin plus accessible, ils pensaient pouvoir améliorer l’adoption par les entreprises et les particuliers – en particulier sur les marchés émergents.

La société a également été lancée initialement en Europe, en Afrique et dans les Amériques, bien qu’elle se soit étendue à la région Asie-Pacifique en décembre 2018 et ait ajouté la prise en charge du Lightning Network pour effectuer des paiements.

Des régions comme l’Afrique et les Amériques n’ont pas entièrement la meilleure connexion Internet. Les données d’Internet World Stats montrent que la pénétration d’Internet en Afrique n’est que de 39,3%, tandis que celle des Amériques s’élevait à 77 en juin 2018 – un bon nombre, mais pas assez, compte tenu de la nécessité d’Internet et de son omniprésence dans certaines autres régions.

Ainsi, bien que BitMEX soit actuellement capable d’accéder au réseau Bitcoin par lui-même, il se peut qu’il ne trouve pas Blockstream Satellite trop utile. Pour les gens d’autres régions du monde, cette technologie pourrait être révolutionnaire.

Les périphériques matériels Bitcoin doivent être améliorés pour gérer des transactions complexes

Il est temps que les dispositifs de portefeuille matériel fassent la différence.

Jameson Lopp, co-fondateur et CTO de Casa, une société de garde cryptographique, a publié un rapport de résultat de test sur les performances de signature matérielle multi-signature Bitcoin sur le blog Casa le 13 septembre.

Le résultat montre que les dispositifs de crypto-portefeuille matériels peuvent bien gérer de petites transactions simples

Cependant, ils ont du mal à effectuer une fois que la transaction devient compliquée. On dit que Casa repose sur des périphériques matériels dédiés multisig répartis géographiquement pour sécuriser les clés, une expérience utilisateur conçue et des services client.

Lopp a souligné que si la société n’a aucun contrôle sur les périphériques matériels, l’objectif est de prendre en charge n’importe quel périphérique à la fin de la journée. Ainsi, il a décidé de mener des recherches et espérait tirer quelques conclusions et aider les fournisseurs de logiciels multisig à mieux comprendre les limites du matériel et à personnaliser les logiciels de portefeuille pour de meilleures performances.

Casa est actuellement compatible avec six matériels dont Trezor, Ledger, Coinkite et Coldcard. Le test a été réalisé sur tous les périphériques matériels pris en charge ainsi que sur Bitcoin Era.

Lopp a mis en place le test en tirant parti de l’image d’application 4.0.2 d’Electrum sur Debian Linux et a créé une variété de portefeuilles multisig P2WSH (natif segwit) qui utilisent le testnet de Bitcoin et avec les périphériques matériels connectés via USB. Dans chaque portefeuille, il y avait un dépôt de 100 UTXO.

Lopp a créé une série de tests pour déterminer ces capacités de portefeuille matériel lors de la signature de transactions multi-signatures de complexité variable. Il a répété ces tests et a conclu qu’il était préférable et plus sûr que les périphériques matériels puissent afficher des indicateurs de progression pour le chargement et la signature. Il a ajouté que:

«J’ai fini par n’aimer vraiment pas les périphériques matériels qui ne montrent pas d’indicateurs de progression pour le chargement et la signature

En tant que tel, je préfère fortement Coldcard et Trezor à cet égard. BitBox et Ledger sont angoissants car vous ne savez pas si quelque chose se passe réellement. “

Lorsqu’il s’agit de surmonter la limitation de la taille des transactions et le retard du temps de traitement des transactions, Lopp a suggéré que les portefeuilles matériels pourraient essayer de diviser un envoi en plusieurs transactions plus petites qui sont inférieures à ses limites.

Lorsque le processus de transaction prend trop de temps, certains appareils se verrouillent de l’inactivité. Lopp suggère que le moins que les fabricants d’appareils puissent faire pour éviter un tel inconvénient est de désactiver le délai de verrouillage de l’écran pendant que l’appareil travaille toujours sur la transaction.

Selon Lopp, les périphériques matériels devraient également prendre en charge les transactions Bitcoin partiellement signées (PSBT) et toutes les transactions multisig valides possibles. Il a ajouté que:

«Je pense qu’il est temps pour les fabricants de matériel de commencer à agir comme des fournisseurs de plates-formes et de s’assurer qu’ils fournissent des plates-formes robustes qui peuvent être utilisées pour créer une grande variété de solutions.»

Selon Lopp, les périphériques matériels doivent suivre deux étapes lors de la signature d’une transaction Bitcoin:

«Tout d’abord, la transaction est chargée sur l’appareil, il analyse les détails et les affiche à l’écran pour confirmation de l’utilisateur. Ces détails sont généralement la ou les adresses auxquelles les fonds sont envoyés, le ou les montants envoyés et les frais payés. Ensuite, après confirmation de l’utilisateur, l’appareil signe chaque entrée de transaction, puis renvoie la transaction signée au logiciel de portefeuille. »

Bitcoin, Ontologie, Analyse des prix Dogecoin: 12

Bitcoin s’échangeait en dessous de son niveau de résistance de 10400 $, au moment de la presse. S’il parvient à récupérer le niveau de soutien, il pourrait grimper vers le nord à 11 200 $, entraînant avec lui le reste du marché. De plus, alors que la demande d’Ontology a augmenté après avoir gagné des jetons WING, Dogecoin a montré des signes de baisse et semblait se diriger vers une autre baisse de valeur.

Bitcoin [BTC]

Le Bitcoin se négociait à 10 341 $, au moment de la presse, et juste en dessous du niveau de résistance à 10 400 $. La plage visible du profil de volume a montré que si BTC récupérait le niveau de 10400 $, elle pourrait rapidement grimper à 11200 $ car il n’y avait pas beaucoup d’activité commerciale dans cette zone récemment.

Le point de contrôle pour Bitcoin, comme le souligne le VPVR, était de 11745 $. Au cours du mois dernier, 11800 dollars ont été un niveau important, car BTC a utilisé ce niveau comme tremplin pour dépasser les 12000 dollars la dernière fois.

10200 $ peuvent également servir de niveau de support important, tandis que 10000 $ ont été fortement défendus jusqu’à présent par BTC.

Si les sessions de négociation successives se clôturent au-dessus de 10400 $ pour BTC, cela pourrait amener les acheteurs à intervenir après une clôture au-dessus de son niveau de résistance.

Ontologie [ONT]

Analyse des prix Bitcoin, Ontology, Dogecoin: 12 septembre

L’ontologie faisait de gros gains en franchissant ses zones de résistance. Au moment de la rédaction de cet article, il se négociait à 0,84 $, après avoir rencontré une certaine résistance autour de la zone de 0,85 $.

De plus, le DMI a montré qu’une forte tendance haussière était en cours. L’ADX (jaune) était bien au-dessus de 20, tandis que le + DMI (bleu) était également supérieur à -DMI (rose).

Les développeurs d’Ontology ont toujours vanté Ontology comme une blockchain à haut débit. La semaine dernière, Wing, une plateforme DeFi basée sur Ontology, a publié son livre blanc. Pour la même chose, des jetons d’une valeur de 67,99 millions de dollars avaient été déposés dans le Wing Flashpool, au moment de la presse, pour gagner des jetons WING.

Dogecoin [DOGE]

Analyse des prix Bitcoin, Ontology, Dogecoin: 12 septembre
Source: DOGE / USDT sur TradingView

DOGE a montré une divergence baissière cachée alors que son prix atteignait des sommets plus bas, tandis que le RSI (indicateur de momentum) a enregistré des sommets plus élevés sur les graphiques. Cela a également été mis en évidence par la ligne de tendance blanche, le RSI affichant une valeur neutre de 50.

DOGE avait chuté au-delà de son niveau de support à 0,0032 USD et se négociait à 0,0027 USD au moment de la rédaction.

Une telle divergence baissière pourrait inciter DOGE à baisser davantage sur les graphiques pour trouver un support autour du niveau de 0,0026 $.

Il boom della deFi lascia gli ex beniamini altcoin nella polvere – Ma per quanto tempo?

La forte performance dei gettoni DeFi ha eclissato di gran lunga quella di molti dei primi 10 altcoin, ma quanto può durare questa tendenza?

La rapida popolarità e la crescita degli investimenti osservata nel settore della Finanza decentralizzata (DeFi) si è riflessa pesantemente sui grafici dei prezzi con DeFi e gettoni legati al rendimento come Yearn.finance (YFI), Aave (LEND), e altri che hanno raggiunto i loro massimi storici nel 2020. Il solo YFI è aumentato di 10 volte dalla quotazione.

Infatti, la maggior parte dei gettoni di alto profilo legati a DeFi-related token hanno superato di gran lunga Bitcoin (BTC) e altri altcoin. Anche progetti di governance e di infrastrutture come Chainlink (LINK) e UMA, quest’ultimo diventato a settembre uno dei più grandi protocolli DeFi, sono stati eclissati dai token DeFi.

Così, con tutti gli occhi puntati sui progetti DeFi e sulle piattaforme smart contract come Ethereum (ETH) e Cardano (ADA), alcuni settori del mondo della crittovaluta sembrano essere stati lasciati indietro. In particolare, le piattaforme di pagamento dei costi come XRP e Stellar (XLM).

Anche se le piattaforme contrattuali intelligenti come EOS hanno ottenuto modesti guadagni, non sono riuscite a tenere il passo con i concorrenti come Ether, che è stato l’epicentro della mania DeFi 2020 (come la maggior parte dei token relativi a DeFi sono i token Ethereum ERC20).

L’ondulazione perde il suo fascino

Tra le prime 10 monete top-10 per market cap XRP è stata una delle peggiori performance nel 2020, avendo recentemente perso la sua posizione di terzo altercoin rispetto a Tether (USDT). Ripple è attualmente il quarto più grande criptovaluta con una capitalizzazione di mercato di circa 10,6 miliardi di dollari.

Mentre l’XRP è salito del 20% dall’inizio del 2020, è molto indietro rispetto a Bitcoin e a molti altri altercoin. Nel rapporto del secondo trimestre di Binance, lo scambio ha rivelato che l’XRP è la quinta crittografia con le peggiori performance della piattaforma.

Ci sono stati anche diversi problemi pubblici con il progetto, come la lunga causa di class-action riguardante il marketing e la vendita del token XRP. Ripple sta anche affrontando una causa per il diritto d’autore sull’uso del marchio „PayID“. Più di recente, Santander, uno dei principali partner bancari di Ripple, ha espresso preoccupazione quando si è trattato di adottare One Pay FX, la rete internazionale di pagamento di Ripple.

Se da un lato le cose si mettono male per XRP, dall’altro ci sono alcuni segnali positivi per il progetto, come la crescita di On-Demand Liquidity che ha elaborato oltre 2 miliardi di dollari in transazioni dal lancio e ha visto una crescita di 11x nella prima metà del 2020, rispetto alla prima metà del 2019.

Ci sono anche piani per avvicinarsi allo spazio DeFi con il partner XRP Flare Networks che annuncia un progetto che mira a colmare le catene a blocchi Ripple e Ethereum.

Sono state lasciate anche le monete per la privacy

I pagamenti transfrontalieri non sembrano essere un argomento caldo in cripto al momento, data la speculazione intorno alla DeFi e la crescita dell’uso di stablecoin. Tuttavia, ci sono altre tasche che non sono riuscite a fare altrettanto bene come DeFi o anche come Bitcoin, comprese le monete per la privacy.

Secondo i dati di Messari, società di dati digitali, il Bitcoin ha superato molte delle monete privacy presenti sul mercato, anche se monete popolari come Monero (XMR) e Zcash (ZEC) hanno registrato modesti guadagni rispetto al Bitcoin negli ultimi 12 mesi, rispettivamente del 5% e del 20% circa.

La situazione cambierà quando scoppierà la bolla DeFi

Mentre i gettoni relativi a DeFi- hanno generato guadagni accentuati per i detentori nel 2020, la mania ha generato anche una serie di progetti di cloni e meme che stanno capitalizzando l’hype.

Alcuni gettoni nel settore DeFi hanno subito massicci colpi al loro valore, tra cui il gettone SUSHI, il cui principale mercato di sviluppo ha venduto un numero significativo di gettoni in quella che alcuni credono sia stata una truffa di uscita. Un altro meme-token DeFi che ha fatto scalpore mediatico di recente è stato Hotdog. Il gettone a tema alimentare ha perso il 99% del suo valore nell’arco di 5 minuti, lasciando molti investitori con borse di hot dog senza valore.

Mentre DeFi si è lasciata alle spalle altri settori della criptosfera, gli utenti devono essere consapevoli che molti di questi nuovi progetti hanno molto poco da offrire, ricordando lo spazio ICO nel 2017.

Così, il settore DeFi potrebbe presto seguire le stesse orme, soprattutto perché la catena di blocco dell’Ethereum continua ad essere travolta. Se ciò dovesse accadere, è probabile che i profitti torneranno alla Bitcoin per i fiat/stablecoin o ad altri settori di cripto che sono stati lasciati fuori dall’attuale clamore.

D’altra parte, DeFi ha mostrato pochi segni di rallentamento in tempi brevi, soprattutto perché continuano a essere sviluppate strategie automatizzate ad alto rendimento.

In futuro, è possibile che una parte di questi profitti torni a confluire in Bitcoin e altcoins, mentre gli investitori cercano asset „più sicuri“ per guadagnare interesse. Pertanto, potrebbe non essere necessario per le monete e le reti non-DeFi sviluppare nuovi casi d’uso per attirare gli investitori.

Bitcoin-Investoren sollen BTC für Aktien fallen lassen

Hier ist, warum Dave Portnoy will, dass Bitcoin-Investoren BTC für Aktien fallen lassen

Dave Portnoy hat sich in den letzten Wochen mit der Bitcoin- und Kryptoindustrie zusammengetan.
Es begann, als die Leute begannen, dem Gründer von Barstool Sports während seiner Live-Streams BTC zu schimpfen.
Da sich BTC ebenso wie Altcoins versammelte, wurde er zu Investitionen bei Bitcoin Trader verleitet.
Nachdem er über 1.000.000 $ in Bitcoin und Altcoins eingezahlt hatte, löste er sich unter Angabe eines Verlusts von 25.000 $ aus, den er mit zwei Münzen erlitten hatte: Orchidee und Kettenglied.
Während Portnoy behauptet, dass er bald wieder in Crypto einsteigen wird, forderte er kürzlich seine Anhänger auf, Bitcoin für Aktien zu verkaufen.
Dave Portnoy, der Gründer von Barstool Sports, ist seit Anfang 2020 zu einem prominenten Daytrader geworden.

Dave Portnoy will, dass BTC-Inhaber Bitcoin für Aktien absetzen

Am 2. September bettelte Portnoy seine „Krypto-Freunde“ an, sich an der Börse zu engagieren. Der S&P 500 stieg in den vergangenen 24 Stunden um 1,5%, wobei die geldpolitischen Anreize und die Käufer im Einzelhandel den Wert des Leitindex weiter nach oben drückten.

Portnoy zitierte die anhaltende Korrektur von Bitcoin, die das Unternehmen erst vor 18 Stunden bei der Veröffentlichung dieses Artikels auf ein lokales Tief von etwa 11.200 Dollar brachte:

„Ich flehe meine #crypto-Freunde an, sich an der Börse zu engagieren. #Bitcoin steckt im Schlamm fest. Lassen Sie sich von mir führen. Wir werden später auf Crypto zurückkommen. Der Zeitpunkt zum Zuschlagen ist jetzt! Keine Zeit für schwache Hände! Macht den Zug!“

Ich flehe meine #crypto-Freunde an, sich an der Börse zu engagieren. #Bitcoin steckt im Schlamm fest. Lasst mich euch führen. Wir werden später auf Krypto zurückkommen. Der Zeitpunkt zum Zuschlagen ist jetzt! Keine Zeit für schwache Hände! Macht den Zug! pic.twitter.com/kjswWLDX8U – Dave Portnoy (@stoolpresidente) 2. September 2020

Der Gründer von Barstool Sports hat bei vielen Gelegenheiten erklärt, dass er der Meinung ist, dass Bitcoin und Crypto sich derzeit nicht in einer guten Position befinden, denn wenn ihre Unfähigkeit, ihm jeden Tag beständige Gewinne zu bescheren. Zuvor sagte er, dass „keine Verluste“ in seinem Portfolio erlaubt sind, weshalb er sich nach einem Verlust von 1,5% aus der Krypto-Währung auszahlen ließ.

Bitcoin bleibt im Aufwärtstrend

Portnoy mag in naher Zukunft Recht haben – die Aktien haben am Mittwoch die BTC übertroffen – aber viele denken, dass Bitcoin Spielraum für eine höhere Ausdehnung hat.

Dan Tapiero – der Mitbegründer von DTAP Capital, Gold Bullion International gegenüber Bitcoin Trader und anderen Unternehmen – bemerkte kürzlich, dass BTC in diesem Marktzyklus kurz davor steht, parabolisch nach oben zu expandieren:

„Enormes langfristiges Log Chart der #Bitcoin-Projekte steigt bei diesem Lauf um das 5- bis 10-fache. Wir brechen JETZT ab. Sollte ein paar Jahre dauern, da eine Konsolidierung von 2,5 Jahren eine fantastische Basis für ein Katapult nach oben ist. Der Bruch der alten Höchststände wird explosive Folgen haben. Zeit, sich hinzusetzen und geduldig zu sein“.

Andere haben sich dieser positiven Stimmung angeschlossen, darunter Mike McGlone von Bloomberg, Arthur Hayes von BitMEX und andere innerhalb und außerhalb des Kryptowährungsraums.