La maturation et l’adoption du bitcoin vont se poursuivre à un rythme rapide

Le responsable de Fidelity Digital Assets, Tom Jessop, a récemment affirmé que l’adoption, ainsi que la maturation des crypto-monnaies, parallèlement à l’inclusion des actifs numériques dans une catégorie d’investissements potentiels, devraient sans aucun doute augmenter dans les années à venir.

Cela pourrait indiquer que les crypto-monnaies dans leur ensemble ont finalement convaincu les régulateurs et les bailleurs de fonds de les considérer comme autre chose qu’un simple actif marginal, et peut-être même de les reconnaître comme une source fiable de revenus, d’échanges et un élément vital de toute économie.

De plus en plus, les entreprises traditionnelles, les dirigeants et les administrateurs considèrent les crypto-monnaies avec un intérêt renouvelé. Tout récemment, le maire de Miami, M. Suarez, et le maire de Jackson, M. Conger, ont révélé leur intention non seulement d’introduire les crypto-monnaies dans leurs villes respectives, mais aussi de faire de leurs États des plaques tournantes du secteur à l’avenir.

Le taux d’acceptation des crypto-monnaies augmente

M. Jessop a déclaré que la combinaison de taux d’intérêt extrêmement bas et d’un environnement socio-économique axé sur les politiques d’enrichissement rapide, ainsi que la peur de manquer (FOMO), ont réellement aidé le bitcoin et d’autres altcoins à prendre un élan considérable ces dernières années.

Ces crypto-monnaies sont donc considérées comme des alternatives viables à des actifs dont les prix sont de plus en plus élevés et qui n’offrent pas toujours les meilleurs retours sur investissement.

Un autre facteur est celui de la nature des crypto-monnaies. Bien sûr, elles sont extrêmement volatiles et très imprévisibles, mais il y a deux raisons principales pour lesquelles les investisseurs sont prêts à s’en accommoder.

La première est que les crypto-monnaies utilisent la technologie blockchain et qu’il y a donc moins de risques de voir ses données piratées ou volées, bien que des fuites dues au vol d’informations personnelles ou à l’accès à des données personnelles par des parties non désirées puissent toujours se produire (bien que des mesures supplémentaires aient été mises en place par de nombreux échanges pour compenser cela, comme l’introduction de l’authentification à deux facteurs et de mots de passe multiples). La technologie de la chaîne de blocs enregistre également chaque transaction qui y est effectuée et il est donc très peu probable que des informations soient perdues.

La deuxième raison est tout simplement que les crypto-monnaies sont décentralisées et qu’elles n’impliquent donc pas la participation des gouvernements, des banques ou d’autres organismes de réglementation tiers. Cela a incité de nombreuses institutions financières à percevoir le secteur des crypto-monnaies avec beaucoup de négativité, car il n’y a aucune intervention et donc aucun contrôle pour elles.

Point de bascule dans l’adoption du bitcoin

Le bitcoin est actuellement la crypto-monnaie la mieux classée au monde, avec une évaluation du marché de mille milliards de dollars et un prix de plus de 60 000 dollars.

Il n’y a pas que le bitcoin, car les altcoins tels que Ether, Binance Coin, Polkadot, Cardano et bien d’autres continuent d’attirer un public qui en a assez de voir ses finances injustement contrôlées par des tiers. En d’autres termes, les gens veulent retrouver leur pouvoir financier, et l’adoption des crypto-monnaies est un moyen viable d’y parvenir.